Vous manquez d’espace de stockage ou vous aimeriez augmenter la capacité de mémoire de votre ordinateur ? Mais comment choisir le meilleur disque dur parmi tous les produits présents sur le marché aujourd’hui.

Nous allons tenter, via ce petit billet, de vous aider à choisir le bon disque dur en fonction de vos besoins et de votre budget.

Disque dur externe, lequel choisir ?

Lorsque l’on souhaite choisir un disque dur externe, il n’est pas toujours facile de comparer les différents produits, surtout si l’on est pas un grand connaisseur. Capacité vs Prix. Il y a plusieurs éléments à prendre en compte lors d’un achat et nous allons vous aider à comprendre tout cela.

Capacité de stockage, 100 Go ou 1 To ?

Si vous possédez plusieurs ordinateurs et que vous sauvegardez régulièrement, ou que vous stockez des fichiers multimédias assez lourds (graphisme, photos, vidéos…), il faudra sûrement une grande capacité de stockage, prévoyez 1 bon téraoctet (To). Pour rappel : 1 To est l’équivalent de 1’000 Go (gigaoctet).

Si vous déposez ponctuellement des documents sur votre disque dur afin de les transporter avec vous et que vos fichiers concernent essentiellement les logiciels bureautiques, dans ce cas 100 ou 200 Go peuvent suffire.

Et les clés usb ?

clés usbBien sûr, la question peut se poser étant donnée que leur capacité n’a cessé d’augmenter. Il en existe à des prix tout à fait abordables désormais (quelques dizaines d’euros). Toutefois, les clés usb sont amenées à changer de contenus régulièrement, elles sont légères et « faciles à perdre » ! Prudence donc, des pièces confidentielles peuvent rapidement s’égarer ou se partager à votre insu. Le disque dur possède une capacité de stockage nettement supérieure et fait davantage office d’archivage ou de stockage à long terme. On en prend davantage soin…c’est psychologique : )

La connexion

Au sujet du type de connexion pour votre disque dur externe, il faut également faire un choix. Vitesse vs Prix ? Tout dépend encore une fois de vos besoins.

Voici les principales connectiques pour les disques durs :

  • USB, Mini ou Micro USB : connectique très répandue, sa vitesse peut être très rapide, surtout pour l’USB 3.1 (doté d’une vitesse théorique de 10Gbit/s !)
  • Firewire : deuxième type de connectique la plus répandue, ce connecteur est surtout utilisé pour les ordinateurs Apple. Toutefois, il tend à être remplacé par « Thunderbolt ».
  • Thunderbolt (ou Light Peak) : de plus en plus répandue, surtout sur les stations Apple, sa première version à un débit théorique de 10Gbit/s et la version numéro 2 de 20Gbits/s !
  • Wifi. Ce type de connexion est de plus en plus utilisé dans les foyers tout comme dans les TPE avec l’avènement des objets connectés, des BOX internet et multimédia et de la domotique. Attention toutefois, un disque dur externe doté de capacités réseaux est souvent considéré comme un NAS (Network Access Storage). Dans ce cas, d’autres utilisations sont possibles comme celui d’un véritable serveur, accessible à distance, capable de gérer le stockage pour plusieurs utilisateurs, de manière automatique et de gérer des droits d’accès pour chaque utilisateur. Bref, d’autres critères méritent d’être pris en compte, et nous en parlerons dans un prochain article.

Il existe d’autres types de connexion mais ne sont plus très présentes sur le marché.

Différences entre un disque dur SSD, HDD et SSHD

Vous entendrez souvent parler de disque dur SSD ou HDD. Pas de panique ! Ces termes ne devraient pas vous effrayer, il s’agit simplement de deux technologies différentes que nous allons tenter de résumer brièvement ici.

Rapidité et débit

Disque Dur SDDLe disque dur SSD ( « Solid State Drive ») que l’on peut traduire par « Disque flash », utilise des puces « flash ». Autrement dit, il est dépourvu de toute partie mécanique, à l’inverse du disque dur HDD (Hard Disk Drive) qui utilise des disques mécaniques.

De fait, et grâce à cette technologie, le SSD offre un temps d’accès quasi instantané. Le HDD quant à lui peine à déplacer sa tête de lecture pour accéder rapidement aux fichiers demandés. Sa vitesse de lecture ou d’écriture de données est quantifiée à 5400 tours / minutes ou 7200 tours / minutes pour les plus rapides (pour les utilisateurs particuliers).

Vous pouvez casser votre tirelire avec des disques HDD qui tournent à 10 ou 15000 tours / minutes, mais cela coûte beaucoup plus cher et sera toujours moins rapide qu’un disque SSD.

On aime le disque SSD quand on possède un système Windows, le démarrage est en effet biennnnn plus rapide.

En terme de débit maximum, les deux disques durs atteignent de bonnes performances.

Donc, pour des temps d’accès rapides, privilégiez le SSD !

disque du HDDCapacité de stockage

C’est une autre chanson en ce qui concerne la capacité de stockage. En effet, les disques HDD offrent une capacité de stockage nettement supérieure à des prix très compétitifs.

Certes, les constructeurs privilégient désormais le développement du SSD au détriment du HDD et vous pouvez désormais trouver  des disques externes SSD à 1 To, mais ils vous en coutera 10 fois le prix de son équivalent HDD !

Si votre disque dur est plutôt sédentaire, qu’il a pour vocation le stockage exclusif et durable de gros fichiers (graphisme, photos, vidéos…), privilégiez le HDD.

Encombrement et confort d’utilisation :

Le disque SSD se présente sous la forme d’un boitier au format réduit (environ 7X10 cm ou 2,5 pouces), avec une épaisseur d’un demi-centimètre. Il est plus léger et moins encombrant que le disque HDD.

Contrairement au disque HDD, le SSD ne possède pas d’éléments mécaniques. Il ne produit donc aucun bruit ni aucune vibration.

Pour un confort d’utilisation et une solidité à toute épreuve, privilégiez le boitier SSD.

Et le disque SSHD ?

Vous l’aurez deviné, ce type de disque dur est une hybridation entre le SSD et le HDD qui permet de combiner le stockage sur des plateaux (comme pour les disques durs classiques) et un stockage électronique.

Ainsi, le disque SSHD va prendre les avantages des deux technologies avec un coût de stockage optimisé.

Une partie de la mémoire embarquée est exclusivement intégrée en SSD ( 8 Go ou 16 Go) et permettra d’accéder rapidement aux fichiers les plus couramment consultés (parfait pour le démarrage Windows). Le reste de la mémoire étant régie par un fonctionnement classique de type HDD.

En résumé :

  • HDD :

Avantages : grande capacité de stockage (jusqu’à 14 To) – économique et rentable (quelques 10 aines d’euros)
Inconvénients : disque dur « classique », marché décroissant. Parties mécaniques (tête de lecture) qui ralentissent la lecture / écriture –  fragile en cas de chute.

  • SSD :

Avantages : disque « flash » composé de puces – accès très rapide – solide, mobile et durable – silencieux
Inconvénients : tarif beaucoup plus élevé – stockage limité (1 To maximum chez les particuliers aujourd’hui, et il vous en coutera environ 800€…).

Les disque SSD sont bien plus performants et plus costauds que les HDD. L’écart se réduit en ce qui concerne la capacité de stockage de l’un et l’autre. Reste le problème du coût pour le SSD, mais nous pouvons parier que cette différence va amenuiser au fil des mois.

Ne nous voilons pas la face, le disque HDD devrait disparaitre à moyen terme au profit du SSD.

Compatibilité MAC ou PC

A priori, lorsque vous en faites l’acquisition, il est indiqué sur le produit s’il est compatible Mac ou PC. Mais rassurez-vous, la plupart des disques sont compatibles avec les 2, veillez néanmoins à ce que les connectiques soient compatibles avec votre machine.

Attention, si votre disque dur externe est amené à se balader entre un Mac et un PC, il faudra sûrement procéder à quelques paramétrages. En effet, l’une ou l’autre des 2 machines ne reconnaîtra pas votre disque nativement. La manipulation peut s’avérer complexe et risquée pour un débutant.

Si vos données sont précieuses et que vous avez des doutes, contactez Et Voilà Ça Marche ! afin d’être accompagné en toute tranquillité.

Changer de disque dur interne ou d’ordinateur ?

OK, jusqu’ici nous avons parlé des disque durs externes. Autrement dit, des disques qui permettent de faire des sauvegardes « manuelles » voire des échanges de données dans un volume important. Il serait criminel de ne pas parler des disque durs internes situés au cœur de nos ordinateurs, portables ou « tour ».

Quand on parle des disques internes, tous les critères que l’on a évoqué précédemment sont valables, mais une caractéristique est primordiale : la performance. En effet, la vitesse d’accès au disque dur peut donner un véritable « coup de fouet » à un ordinateur devenu poussif avec le temps. Cela se fait particulièrement ressentir lors d’un lancement d’application, ou encore pendant les modifications de « gros fichiers » multimédias.

Nous sommes régulièrement sollicités pour des interventions sur un disque dur endommagé ou saturé. Souvent, la discussion s’installe autour d’un diagnostic et nous finissons par convenir que le remplacement de l’ordinateur serait plus rentable et bénéfique qu’un renouvellement de disque dur à moyen terme.

Concrètement, si vous avez un ordinateur d’entrée de gamme, il vaut mieux envisager un remplacement de la machine plutôt qu’un changement de disque dur. En revanche, pour les ordinateurs haut de gamme (typiquement les MAC) le remplacement du disque interne reste une véritable alternative économique et technique.

Si vous souhaitez booster votre ordinateur, contactez Et Voilà Ça Marche ! et nous évaluerons avec vous la meilleure option possible.

Échelle de prix

Il est possible d’acheter du matériel pour tous les prix et pour tous les budgets. Inutile d’acquérir un disque SDD de 1 Téraoctet à 800 Euros si vous n’avez pas besoin d’une telle technologie. Vous trouverez des disques d’excellente qualité pour quelques dizaines d’euros.

Encore une fois, c’est à vous de définir vos besoins prioritaires : capacité de stockage, rapidité, solidité, silence.

N’oubliez pas également que la technologie avance vite et que nous sommes souvent surpris par la baisse des prix quand il s’agit des composants informatiques.

Les disques du futur

Alors que Samsung vient de dévoiler un monstrueux disque SSD de 30 To au format 2,5 pouces, on peut se demander ce que nous réserve l’avenir.

Dans un premier temps nous pouvons attendre une baisse sérieuse du coût des disques SSD et anticiper la disparition progressive des disques HDD.

Dans un second temps, une technologie pourrait donner vie à une nouvelle gamme de disques durs. Western Digital a en effet annoncé fin 2017 qu’elle travaillait sur une technologie « révolutionnaire ». Sans entrer dans les détails, il s’agit d’un mode d’enregistrement magnétique assisté par micro-ondes ( « Microwave-Assisted Magnetic Recording » – MAMR). Dès lors, cette technologie ouvrirait la porte à une nouvelle évolution des capacités de stockage. Les premiers disques attendus sur le marché commenceraient à 40 To.

C’est plus clair !

Nous espérons qu’avec ces informations, vous êtes maintenant prêts à évaluer vos besoins, définir un budget et passer à l’achat !

Si vous êtes un professionnel et que la gestion de vos données est critique, Et Voilà Ça Marche ! peut vous conseiller et vous assister dans l’acquisition et la configuration d’un disque dur adapté à votre activité. Nous pouvons également dans certains cas récupérer les données perdues suite à une erreur ou un incident. Contactez-nous 🙂

Alors, SSD ou HDD ?